Ce week-end, changement d'heure ! 24-10-2013

  • Ce week-end, changement d'heure !

Alors que l'Europe se prépare à passer à l'heure d'hiver, vous vous dites "chic, une heure en plus!". En effet, depuis 30 ans le rituel ne change pas et il faut régler ses montres. Cependant n'est-il pas difficile d'adapter notre horloge biologique à ce changement d'heure, et qui plus est deux fois par an?

Quelles sont les règles du changement d'heure ?

Pour l'heure d'hiver (dans la nuit du samedi 26 au dimanche 27 octobre 2013), il faut retarder sa montre: à 3 heures du matin, il sera 2 heures.

Pour l'heure d'été (dans la nuit du samedi 29 au dimanche 30 mars 2014), il faut avancer sa montre: à 2 heures du matin, il sera 3 heures.

A quoi ça sert ?

L'objectif principal est de faire correspondre au mieux les horaires d'activité avec les horaires d'ensoleillement, afin d'améliorer l'utilisation des ressources d'éclairage artificiel en profitant de 60 minutes supplémentaires de jour le soir.

Qu'est-ce que l'horloge biologique ?

L'horloge biologique est un processus naturel fondamental qui permet aux organismes d'anticiper les changements de l'environnement quotidien en ajustant le comportement, la physiologie et la régulation des gènes. Ceci se répercute sur la santé et la qualité de vie. En effet, c'est elle qui règle la température corporelle, le cycle de veille et de sommeil ainsi que l'envie de dormir le soir et le réveil survenant le matin.

Pourquoi le changement d'heure peut perturber notre système ?

Bien souvent, ce changement nous paraît dérisoire étant donné qu'il ne représente "qu'une heure". Cependant, son impact serait bien plus fort qu'on ne le pense. Les résultats d'une étude menée par le professeur Roenneber sur les caractéristiques du sommeil de plus de 5000 personnes ont montré que les rythmes de sommeil et d'activité s'adaptaient facilement au changement d'heure à l'automne.  En revanche, l'adaptation à l'heure d'été est plus problématique. En effet, les personnes ayant tendance à se coucher tard et à se lever tard ont particulièrement été perturbées [1].

Selon Daniel Neu, responsable du laboratoire de sommeil du CHU Brugmann, la réaction à ce changement d'heure dépendrait beaucoup d'une personne à l'autre. D'une façon générale, l'horloge biologique s'accommoderait assez bien d'un changement d'heure. Pour certains très sensibles, il faudrait dix jours à deux semaines pour s'adapter. Les enfants quant à eux seraient moins touchés compte tenu de leur horloge biologique plus souple que celle des adultes [2].

Petits conseils pour bien gérer le changement d'horaire:

1) anticipez le changement des pendules et montres le soir avant de vous coucher, afin d'éviter le mauvais stress au réveil

2) gardez le même rythme que d'habitude: heure du repas etc.

3) reposez-vous, faites des petites siestes pour amortir ce changement

4) remplacez vos ampoules par des ampoules plein spectre dans les pièces que vous utilisez beaucoup pour simuler le lever du soleil

5) couchez-vous une heure plus tard le samedi afin de conserver le même cycle de sommeil

6) augmentez votre consommation de vitamine C naturelle et Bio bien sûr ! pour réduire votre fatigue

 

[1] Kantermann, T et al. (2007) The human circadian clock's seasonal adjustment is disrupted by daylight saving time. Current Biology, published online 24 October 2007.

[2] http://www.lalibre.be/actu/sciences-sante/changement-d-heure-quelle-incidence-sur-l-horloge-biologique-51b8ddc4e4b0de6db9c3e392 Publié le 27 octobre 2011

 

 

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.