Une vitamine C peut en cacher une autre... 04-10-2012

  • Une vitamine C peut en cacher une autre...

Avec l’automne, les petites pathologies hivernales font leur retour, et c’est donc le bon moment pour renforcer les défenses immunitaires de son organisme avec une cure de vitamine C…mais comment s’y retrouver dans le dédale de l’offre actuelle ?

 

Vitamine C naturelle ou vitamine C de synthèse ?

On pourrait croire que ces molécules sont équivalentes…il n’en est rien ! Outre le fait que la vitamine C de synthèse est généralement produite par un procédé mixte biotechnologique et chimique faisant intervenir des bactéries OGM et de nombreuses étapes de « chimie fine » avec des solvants plus ou moins ragoutants, la molécule obtenue n’est pas parfaitement identique à la vitamine C naturelle ! En effet, la vitamine C naturelle a une conformation dite « L », (D’où sa dénomination chimique : Acide L Ascorbique) ce qui lui permet d’être reconnue par l’organisme et d’assurer pleinement son rôle vitaminique. Mais la « vitamine C » synthétique est en fait généralement un mélange d’acide L ascorbique (autrement appelé vitamine C) et d’acide D ascorbique qui lui, n’est pas de la vitamine C. En effet, la molécule de conformation «D», n’est pas reconnue par l’organisme et n’a donc pas de rôle vitaminique !!! Passons sur les résidus chimiques de procédés présents à moins de 1%....mais présents quand même !

 

Mais alors, comment savoir ce que contiennent les produits du marché ?

A la fois simple et compliqué : il faut éplucher la liste des ingrédients ! En effet, de nombreux acteurs jouent sur des dénominations floues sur les faces avant des emballages, et l’on trouve même dans certains magasins biologiques des produits avec la mention « vitamine C d’origine naturelle », d’acteurs peu scrupuleux, qui jouent sur la méconnaissance du consommateur pour lui faire croire que ce qu’il achète est naturel, trompant par la même la vigilance des responsables de magasins ! Certains vont même jusqu’à mélanger de la poudre d’acérola avec de la vitamine C de synthèse pour faire croire à la naturalité de la vitamine C…

Le mot d’ordre est donc VIGILANCE ! Si vous voyez dans la liste d’ingrédients les termes « acide ascorbique »,  « vitamine C », « ascorbate de sodium », « ascorbate de calcium…» ou quelque chose qui s’en approche : le produit contient de la vitamine C de synthèse !

 

Un bon moyen de s’affranchir de ce risque est de porter son choix vers des produits à l’Acérola certifiés Biologiques…

 

A vos lunettes pour éplucher les listes d’ingrédients !

En savoir plus sur :

Nos vitamines sont vraiment naturelles

La traçabilité de nos compléments alimentaires

 

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.