Vitamine C et anti-fatigue : de nombreuses preuves d'efficacité... 05-09-2012

  • Vitamine C et anti-fatigue : de nombreuses preuves d'efficacité...

La vitamine C est une vitamine hydrosoluble très répandue dans le monde végétal mais que l’homme est incapable de synthétiser de novo. Elle est également connue sous le nom d’acide ascorbique («  anti scorbut »). En effet c’est la carence en cette vitamine qui provoque la maladie et son premier symptôme : une grande fatigue. Aujourd’hui, il est fréquent de voir en vente des compléments alimentaires contenant de la vitamine C et qui sont désignés comme des antifatigues. Mais qu’en est-il vraiment ? La vitamine C agit-elle efficacement contre la fatigue ?

La fatigue :

Elle est définie comme une baisse des performances, une sensation de malaise local ou général. Cet affaiblissement peut-être dû à trois phénomènes : une accumulation d’efforts, une pathologie organique (maladies infectieuses, carence…) ou une pathologie fonctionnelle (dépressions...).  Pour agir contre la fatigue, la vitamine C doit donc lutter efficacement contre l’un de ces paramètres.

Dès 1981, plusieurs chercheurs étudient le rôle de la vitamine C sur le rhume [1]. Il en ressort que si la vitamine C ne semble pas permettre de prévenir le rhume, elle permet néanmoins d’en diminuer la durée et l’intensité : le lot de patients traités a un rhume d’une durée de 38% et d’une intensité de 20% en moyenne inférieures à celle des patients ayant reçu le placébo.

Il est en fait prouvé que la vitamine C a bien un rôle sur le système immunitaire. En intervenant en tant que coenzyme, c'est à dire facteur nécessaire à une réaction, elle est indispensable à la synthèse d'énergie cellulaire. La vitamine C permet ainsi d'augmenter la mobilité des globules blancs [2] et donc l'efficacité du système immunitaire. Elle joue également un rôle dans la synthèse des anticorps et la préservation des membranes cellulaires par son comportement anti-oxydant. Toutes ces propriétés font donc de la vitamine C un agent efficace contre les maladies infectieuses, virales et permettent de lutter contre la fatigue, notamment en hiver.

D'autres études ont montré que la vitamine C pouvait également aider à lutter contre la fatigue générée par l'effort physique [3]. En effet une accumulation d'efforts physiques peut entraîner un stress oxydatif pouvant mener à des inflammations, des déficiences immunologiques ou encore un vieillissement prématuré et donc à des fatigues. Là encore, la vitamine C par ses qualités anti-oxydantes, permet de lutter contre ces phénomènes et donc de limiter la fatigue.

Il est donc scientifiquement prouvé que la vitamine C est impliquée dans tous les processus entraînant la fatigue ; l'effort, les pathologies organiques et fonctionnelles. Ainsi, à la bonne posologie, la vitamine C, si elle ne permet pas d'éradiquer complètement la fatigue, permet d'aider à  lutter contre cette dernière.

Son efficacité a d’ailleurs été récemment confirmée par le panel d’experts de l’Agence Européenne de Sécurité des Aliments (AESA ou EFSA) qui ont confirmé son efficacité dans la réduction de la fatigue et le bon fonctionnement du système immunitaire [4] .

[1] : Vitamin C and the common cold : a second M2 cotwin control study, Acta Genet Einstein R.

[2] : Les vitamines ; Aspects métaboliques, génétiques, nutritionnels et thérapeutiques

[3] : Stress oxydant, anti-oxydants et efforts physiques. Joel Pincemail, Jacques Lecompte.

[4] : EFSA Journal 2010;8(10):1815

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.